SOLIDARITE  GUYANE

Association à vocation humanitaire (loi 1901)

Bienvenue sur notre site Web

Nous vous proposons de découvrir l'Amazonie française et ses populations autochtones. 


Le site 'okamag.fr' entièrement réalisé par les Amérindiens de Guyane et ouvert à tous les peuples autochtones de Guyane a malheureusement été contraint de cesser son activité.

Leur dernière publication : Oka.mag n°38


Un résumé des actions de Solidarité Guyane au cours des 18 années de son activité : Chronogramme

(Cette synthèse n'est pas exhaustive car elle ne fait pas état des réunions et des actions de proximité effectuées directement dans les villages du Haut-Maroni ou d'opérations devant restées confidentielles)
 

 

01/2015 - L'ARS Guyane a diffusé un communiqué sur la prévention mercure qu'elle réalise dans les zones à risques (Haut-Maroni et Haut-Oyapock). Afin d'apporter tous les éclairages nécessaires, ASG a complété cette information en apportant des précisions modulant le contenu du communiqué de l'ARS.


12/2014 - Cayodé (Haut-Maroni) : le chef de village exprime (dans une interview effectuée par ASG le 05/11/2014) sa détresse devant les méfaits du mercure et de l'orpaillage dans sa zone de survivance :

https://t.co/yoBeiIbLPU


12/2014 - 14,27 µg = le taux moyen de mercure des adultes du village amérindien de Cayodé en Guyane française. L'orpaillage illégal est toujours aussi présent dans le Haut-Maroni. L'Etat montre son impuissance ou son manque de volonté pour éradiquer l'orpaillage dans les zones de survivance des populations autochtones Wayana et Teko. Le rapport des analyses 2014


09/2014 - Les abandonnés de la République - Vie et mort des Amérindiens de Guyane française : le livre de Alexandra Mathieu - Yves Géry - Christopher Gruner (Auteur) paru le 4/09/2014 est un ouvrage référence sur la détresse des populations du Haut-Maroni victimes des orpailleurs (pas tous clandestins). Il permet de mieux comprendre les raisons du recours contre l'administration française des associations Solidarité Guyane et Organisation des Nations Autochtones de Guyane.


08/2014 - RECOURS des associations Solidarité Guyane et ONAG : Le Tribunal Administratif de Cayenne a accordé au Préfet de Guyane un délai supplémentaire de 90 jours pour répondre à notre requête. ( recours de plein contentieux ). Et pendant ce temps là les dommages causés par l'orpaillage aux populations du Haut-Maroni ainsi qu'à l'environnement perdurent...


05/2014 - ORPAILLAGE ILLEGAL : Deux associations (Solidarité Guyane (ASG) et Organisation des Nations Autochtones de Guyane (ONAG)) ont adressé (via leur avocat) un recours de plein contentieux au Tribunal Administratif de Cayenne.

Cette requête a été transmise par le Tribunal administratif de Cayenne à M. le Préfet le 22 mai dernier. Ce dernier dispose de 60 jours pour adresser ses écritures en réponse, soit au plus tard fin juillet/ début août prochain


03/2014 - Le comité France - Libertés Landes, l'association DEVENIRS, la Ligue des Droits de l'Homme des Landes et l'association Solidarité Guyane s'unissent pour relayer la détresse des populations du Haut-Maroni et s'inquiéter des projets d'utilisation de procédés de cyanuration en Guyane.


12/2013 - ALERTE : 14,49 µg = le taux moyen de mercure des adultes du village amérindien de Cayodé en Guyane française, victimes de l'orpaillage. Jamais le Haut-Maroni n'avait atteint un taux moyen aussi élevé, mettant en évidence la nécessité de davantage d'implication de l'Etat français pour éradiquer l'orpaillage dans les zones de survivance de ces populations autochtones. La synthèse des prélèvements effectués par ASG (et traités par les scientifiques du National Institute for Minamata Disease - Japon) est complétée d'un commentaire des résultats.


12/2013 - Les associations "Organisation des Nations Autochtones de Guyane" (ONAG) et "Solidarité Guyane" (ASG) ont, par l’intermédiaire de leur avocat-conseil Maître William Bourdon, adressé le 10/12/2013 un courrier au Préfet de Guyane ayant pour objet un ‘Recours préalable à une action en responsabilité contre l’Etat français du fait de la carence fautive de l’administration’ face aux multiples préjudices subis par les populations amérindiennes du bassin du Maroni du fait de la pollution résultant de l’activité d’orpaillage.


10/2013 - L'orpaillage illégal s'accroit devant un Harpie de plus en plus déplumé. Les constats effectués lors de la dernière opération d'ASG dans le Haut-Maroni sont alarmants. Une campagne de prélèvements afin d'évaluer le niveau d'empoisonnement par le mercure des habitants de Cayodé a été effectuée.


04/2013 - Plusieurs manifestations dans différentes villes en Terre d'Aquitaine pour accompagner un groupe de Wayana et Teko des villages de Cayodé et Taluen dans leur appel à soutien face à leurs difficultés liées à l'orpaillage clandestin dans leurs zones de survivance et à l'indifférence d'élus régionaux portés au pouvoir par le lobby de l'orpaillage.


01/2013 - Nous ne pouvons être que contre l'autorisation d'exploitation aurifère accordée à Rexma à l'intérieur du Parc amazonien. Et nous vous invitons à signer la pétition nationale de l'Asdcde « Non à tout permis d'exploitation aurifère dans un périmètre de 10 kms autour du village de Saül »

Car il est à craindre que ce type d'autorisation sera aussi accordé dans les Zones de Libre Adhésion du Parc Amazonien dans le Haut-Maroni et le Haut-Tampoc, c'est à dire dans les zones de survivance des populations Wayana et Teko.


10/2011 - Découverte d'une protéine protectrice du cerveau contre le mercure (extrait de la revue Toxigical Sciences)

L'Institut national de la santé et de la recherche biomédicale (Inserm), en collaboration avec des chercheurs japonais (NIMD) et l'Université de Bordeaux1-CNRS, a étudié sur la souris les mécanismes impliqués dans la neurotoxicité d'un dérivé du mercure (présent notamment dans les poissons du Haut-Maroni imprégnés de mercure) sur le système neural, et la possibilité de bloquer ses effets grâce de petite protéines appelées des chimiokines, connues pour jouer un rôle dans la maturation et la migration des leucocytes lors d'une infection.

Dans un premiers temps, les scientifiques ont observé durant 3 mois les effets d'une alimentation à base de poissons toxiques, nourriture courante des populations d'amérindiens Wayanas vivant en Guyane (voir extrait de l'étude). Ils ont très vite montré qu'une alimentation contaminée entraînait la perte de 30 % des cellules nerveuses du cerveau. Ces données confirment ce qui est observé chez les populations autochtones.

Dans un second temps, les chercheurs ont montré que la présence de dérivés du mercure dans l'organisme entraînait la réduction du nombre de chimiokines du type CCL2 au niveau du cortex, permettant ainsi au métal lourd d'attaquer les cellules neuronales plus facilement. Ils ont constaté que chez les souris préalablement dépourvues du gène codant pour ces protéines, la perte de cellules du cortex neural était plus rapide. L'ensemble de ces données suggère que les chimiokines, et plus précisément, les CCL2, jouent un rôle protecteur au niveau des neurones qui sont eux-même capables d'en produire.

Ces travaux permettent d'envisager la mise en place de nouveaux procédés thérapeutiques permettant de réduire, le cas échéant, les dommages causés par une alimentation chargée en métaux lourds.

Commentaires d'ASG : cela confirme les multiples constats sur les problèmes neurologiques identifiés chez les enfants Wayana (avec des séquelles neurologiques et physiques). De même, depuis quelques années chez les Wayana adultes, des pathologies du système digestif se multiplient et débouchent la plupart du temps sur des cancers. Voir la restitution sur ce site des niveaux anormaux de mercure chez les amérindiens du Haut-Maroni lors de nos multiples études (annuelles depuis 2004).


07/2011 - Les taux de mercure sont toujours beaucoup trop élevés dans les villages Wayana du Haut-Maroni à cause d'une activité des orpailleurs illégaux toujours très importante (malgré Harpie). Certains enfants de Cayodé ont des taux de mercure mettant gravement leur santé en danger, par exemple des taux de 16,5 et 19,7 ppm pour des enfants de 10 et 2 ans ont été relevés, soit 4 fois le seuil maximum EFSA (prélèvements effectués en juillet 2011 par nos soins et analysés par le NIMD - Japon).


07/2011 - Une opération humanitaire de dentistes a eu lieu 1ère quinzaine de juillet dans le Haut-Maroni conduite par :

Association SYMBIOSE : 2 enseignants/praticiens de facultés dentaires (Bordeaux et Marseille), 2 chirurgiens dentistes, 1 interne des hôpitaux, 1 étudiante en thèse, 1 technicien

Association SOLIDARITE GUYANE : 1 organisateur logisticien et médiateur avec les populations

Interventions dans les villages : Cayodé (39 patients - 111 actes), Elahé (21 patients - 70 actes), Antecume (31 patients - 91 actes), Taluhwen / Twenké (76 patients - 231 actes)

Soit un total de : 167 patients soignés et 503 actes pratiqués

Cette opération a été réalisée par des professionnels bénévoles (sur leur temps et deniers personnels) et tous les actes ont été effectués gratuitement. Il est prévu de reconduire ce type d'intervention de façon régulière en concertation avec les autorités de santé de Guyane (et le soutien du Parc Amazonien de Guyane).


04/2011 - Réponse d'ASG à une enquête de l'OHCHR (Letter from Special Rapporteur on the Rights of Indigenous Peoples on Development/Extraction) sur la situation des peuples autochtones de Guyane face aux activités extractives.


03/2011 - Les suicides en pays amérindien ne sont pas une fatalité, ils sont le révélateur d'un mal-être consécutif aux brimades quotidiennes d'une administration méprisante à leur égard, à l'hypocrisie des partis politiques locaux qui ne les considèrent qu'en période électorale avec des promesses qui ne seront jamais tenues.

La lettre ouverte de Brigitte Wyngaarde synthétise les mesures à prendre d'urgence en lieu et place d'interventions qui ne sont que des effets d'annonce et aucunement adaptées aux attentes de peuples en détresse.


12/2010 - L'association SOLIDARITE GUYANE suspend ses activités (après 15 années d'actions dans le Haut-Maroni) faute de ressources financières suffisantes.

Toutefois son importante base documentaire et son expertise sur le Haut-Maroni (populations et orpaillage) est disponible en contactant wayateko(at)wanadoo.fr

Ses liens avec le Haut-Maroni sont maintenus via son responsable qui peut être sollicité pour participer à tout débat ou conférence (en métropole) concernant le Haut-Maroni et l'orpaillage en Guyane.

Elle dispose de plus d'une centaine d'objets d'artisanat Wayana et Teko (ainsi que de nombreuses photos et vidéos) qui sont à la disposition de toute structure désirant organiser une manifestation consacrée aux peuples autochtones de Guyane.


10/2010 - Les dernières analyses mercure que nous avons effectuées dans le village de Cayodé (fin 09/2010) présentent une baisse de la moyenne du niveau d'empoisonnement par le mercure des enfants.

La moyenne des taux de mercure des mêmes enfants ayant fait l'objet de prélèvements en 2009 et 2010 est passée de :

14,54 à 9,82 µg/g de cheveu (avec un maximum de 14,2 contre 24,6 en 2009).

La moyenne du village (avec les enfants ci-dessus) est de 11,06 µg/g (donc toujours supérieure aux seuils OMS et 2.5 fois supérieure à la norme européenne EFSA) avec un maximum de 18,7 (moyenne des adultes : 13,36 µg/g).

Cette amélioration ne remet pas en cause la plainte que nous avons lancée avec un certain nombre de villageois eu égard aux préjudices subis par nombre d'enfants dont quelques uns ont des séquelles très visibles et irréversibles.


09/2010 - Les amérindiens de Cayodé s'adressent aux orpailleurs brésiliens via un tract en leur expliquant les souffrances qu'ils leur causent.
05/2010 - Le film Orpailleur de Marc Barrat sur les écrans de métropole à partir du 16 juin :

Enfin une fiction plus réelle que tous les documentaires réalisés sur l'orpaillage. Félicitations à Marc Barrat, aux acteurs et à l'équipe technique pour ce superbe film. Je sillonne le Haut-Maroni (Guyane) depuis 15 ans et j'y retrouve beaucoup de ce que j'ai pu constaté sur le terrain. Il ne manque que l'empoisonnement par le mercure des populations amérindiennes (Wayana, Teko et Wayapi) du sud de la Guyane.


03/2010 - La délégation Wayana présente à Genève pour la présentation du film Dirty Paradise de Daniel Schweizer a effectué plusieurs conférences avec ses accompagnateurs et Solidarité Guyane, vous pouvez consulter le contenu de l'une d'elle, organisée par le CETIM (Centre Europe - Tiers Monde) et la SPM (Société pour les Peuples Menacés) sur le site du CETIM ( http://www.cetim.ch/fr/documents/conf-wayana.pdf ) :

La présentation de JP Havard (Solidarité Guyane) intitulée : Incidence de l'orpaillage sur le quotidien des autochtones du Haut-Maroni (Guyane française): http://www.cetim.ch/fr/documents/ASG_presentation-2010.ppt

Les témoignages de Michel Aloïké et Tacikalé Alupki (Wayana): http://www.cetim.ch/fr/documents/9.03.2010-aloike.mov

Le témoignage de Guillaume Longin (Enseignant à Maripasoula) : http://www.cetim.ch/fr/documents/9.03.2010-longin.mov


03/2010 - Le film Dirty Paradise de Daniel Schweizer a remporté à Genève le 1er prix du Festival du film et Forum International sur les Droits Humains. « En choisissant ce film, le Jury a voulu dénoncer, aux côtés des Indiens Wayana, un crime écologique qui frappe très durement un peuple pacifique et démuni, en harmonie avec une nature que l’homme moderne s’acharne à détruire. »

Ce film a principalement été tourné en août 2008 dans les villages du Haut-Maroni de Taluwen et Cayodé avec leurs habitants (avec la collaboration de Solidarité Guyane).

Le site du film : http://www.dirtyparadise.net/


03/2010 - Solidarité Guyane a accompagné une délégation Wayana pour une conférence à l'ONU (Genève) afin de présenter la situation dans laquelle vit leur peuple. Nous avons aussi, ensemble, déposé une plainte auprès du Haut-Commissariat des Droits de l'Homme (OHCHR) pour le non respect par la France de leurs droits à la terre, à la santé, à l'éducation et à la sécurité.
02/2010 - Participation de Solidarité Guyane à un forum international sur les dangers du mercure à Minamata (NIMD - Japon). Notre présentation avait pour thème : "Investigation sur l'exposition humaine et environnementale au mercure dans le Haut-Maroni de 2004 à 2009" (contenu de l'exposé (9mo) en anglais sur demande à solidariteguyane(at)wanadoo.fr)
01/2010 - Voeux d'ASG et récapitulatif des analyses mercure du village de Cayodé de 2004 à 2009
11/2009 - L'empoisonnement au mercure des populations du Haut-Maroni s'accentue et ce malgré Harpie2

Les derniers chiffres et le courrier d'alerte au Président de la République


10/2009 - Les enfants de Cayodé privés d'école faute d'enseignants. La chef du village a écrit au Recteur


10/2009 - Constats sur l'activité des orpailleurs illégaux et de 'Harpie 2' lors de la dernière mission d'ASG dans le Haut-Maroni

La vidéo de l'interview du chef du village réalisée le 26/09/2009 à Cayodé par ASG (Harpie en pays Wayana - Réalité - Sept.2009):

http://www.youtube.com/watch?v=CxZw_86cz54 


08/2009 - Présentation au festival de Locarno (Suisse) du film de Daniel Schweizer : Dirty Paradise .

Ce film a principalement été tourné en août 2008 dans les villages du Haut-Maroni de Taluwen et Cayodé avec leurs habitants.

Le site du film : http://www.dirtyparadise.net/


03/2009 - Des scientifiques japonais du National Institute for Minamata Disease (NIMD), alertés par les taux de mercure anormalement élevés des Wayana du Haut-Maroni, sont venus en Guyane (guidés par ASG) pour essayer de comprendre et en déterminer l'origine (le NIMD effectue les analyses des cheveux transmis par ASG depuis 2004).

Ils ont effectué des prélèvements d'eau (Inini, Litani, Tampoc, Maroni), de sols et de sédiments (Criques Dégrad-Roche et Lipo-Lipo, villages de Cayodé, Taluwen, et Maripasoula), de poissons (Tampoc et Litani) et enfin de légumes issus d'abattis.

Les résultats seront communiqués par ASG


02/2009 - PAS D'ORPAILLAGE LÉGAL EN PAYS WAYANA

UNE GRANDE VICTOIRE POUR LES AMÉRINDIENS DU HAUT-MARONI

La nouvelle est parue dans l'avant projet du Schéma Départemental Minier de Guyane (SDOM)


11/2008 - Dernières nouvelles du Haut-Maroni : Le Tampoc, une zone de non-droit

Alors qu'il allait pêcher (en pirogue) sur le Tampoc, un habitant de Kayodé a été interpelé par une femme brésilienne qui lui demandait de l'aide. Dès qu'il a accosté une dizaine d'hommes brésiliens et noirs-marrons masqués ont surgis des fourrés avec des armes automatiques (dont certaines de guerre) et l'ont contraint à leur faire traverser la rivière. Puis ils ont disparu, probablement une bande allant piller des sites d'orpailleurs illégaux plus en amont. Notre amérindien a pu repartir sain et sauf.


09/2008 - SOS des Wayana et des Teko victimes des orpailleurs

Fin août (2008) ASG avait rencontré le Gran Man Amaïpoti à Twenké. Des incidents avec des orpailleurs brésiliens venaient de se produire 2 jours avant.

Une semaine plus tard une réunion des chefs coutumiers et capitaines de villages avaient lieu et le Gran Man adressa un SOS aux autorités françaises, après s'être rendu à la Gendarmerie de Maripasoula.

Un certain nombre de personnes et associations (dont de métropole) se sont solidarisées avec les Wayana et Teko allant jusqu'à une cyber-action. Mais après...


Lettre adressée au Président de la République suite à notre mission d'Août 2008
L'association Terra-Incognita vient de publier un
livre sur le village amérindien de Kayodé (en collaboration avec Solidarité guyane). Destiné aux enfants de 8-10 ans, il restitue le quotidien d'une famille Wayana. et complète une collection traitant de "la diversité et des différences culturelles"

Vous pouvez acquérir ce livre directement auprès de Solidarité Guyane


Bilan de notre dernière mission dans le Haut-Maroni (20/01 - 05/02/2008)
07/02/2008 - Lettre ouverte au Président de la République sur la détresse des amérindiens du Haut-Maroni avant son voyage en Guyane
11/2007 - Communiqué de l'Association Kupun Komhe Heïtëi :

Depuis plus de dix ans, le Pays Wayana, dans le Sud de la Guyane est en proie à l'orpaillage clandestin.

Les fleuves Waki et Tampock sont pollués par le mercure et les boues rejetées par les chercheurs d'or.

L'Etat français nous a oublié et n'a jamais rien fait pour les arrêter.

Aujourd'hui non comptant de nous empoisonner avec leur mercure et de nous affamer avec la disparition du poisson de nos fleuves, les orpailleurs clandestins veulent nous tuer.

Le Préfet de Guyane nie cet état de fait et refuse de nous accorder la protection dont nous avons droit en tant que citoyens français.

Ensemble et solidaire nous lutterons efficacement contre l'orpaillage et contre l'insécurité permanente que font régner les orpailleurs clandestins sur les villages Wayanas et Tekos.


10/2007 - Appel de détresse des habitants du village de Cayodé :

- Les orpailleurs clandestins deviennent de plus en plus agressifs (coups de feu en direction du village),

- Les instances de santé boycottent le village (plus de passage de médecin depuis un an)

- Aucun moyen de communication avec les services de secours

- Les ressources alimentaires se raréfient à cause de la pollution des exploitations aurifères


Présentation
Découvrez notre association, son objet, ses actions, ses publications.

Dernières informations
-
Création d'un Collectif de soutien aux Améridiens du Haut-Maroni (02/2007)

Les Infos
Les informations du bassin du Maroni, les principaux articles de presse évoquant les problèmes de cette région. Les analyses mercure réalisées par Solidarité Guyane en septembre 2005 dans les villages Wayana et Teko (à rapprocher de ses analyses 2004). (also in English)

Pour que personne ne puisse dire nous ne savions pas, le détail des chiffres sur l'empoisonnement des enfants du Haut-Maroni est présent sur le site.

A lire (maj 20080615)

Espace associations Amérindiennes
Découvrez le numéro 38 d' OKA.MAG' le magazine des Amérindiens de Guyane et apportez votre soutien en vous abonnant (découvrez son site)

L'association Villages de Guyane lance une alerte sur les conséquences foncières du projet parc pour les peuples Amérindiens Wayana et Teko

La FOAG (Fédération des Organisations Autochtones de Guyane) communique (août 2006)

Une triste réalité
Une pollution catastrophique. Le National Institute for Minamata Disease (Japon), chargé des analyses mercure collectées par Solidarité Guyane nous alerte sur les taux très élevés d'imprégnation mercurielle chez les enfants et les femmes enceintes. Leur santé est en danger.

Un Parc classé 'Seveso' dans le sud de la Guyane ?

Une situation médico-sanitaire alarmante, une population marginalisée. 

Découvrez la Guyane
Sa géographie, son histoire, ses habitants 

Et demain ?
Quel avenir pour ces peuples autochtones ? L'incidence du projet Parc ?

Découvrez le diaporama de leur quotidien

Documentation
Etudiants, chercheurs, nous mettons à votre disposition une très grande quantité de documents sur la Guyane (peuples autochtones, orpaillage, mercure).

L'Amazonie vous fascine ?
L'enfer vert peut avoir des goûts de paradis pour qui sait apprécier la beauté sauvage d'une des dernières forêts primaires. Alors osez la Guyane. Quelques informations pratiques.

Contactez-nous

Les sites que nous vous recommandons

Le chemin entre l'indifférence et le mépris n'est pas bien long, il est le même entre le mépris et le racisme.

© Solidarité Guyane